…de quoi je parle ???!!

De verrues…!

 Au jardin, il n'y a pas que de jolis petits coins bucoliques.

Même s'il n'y a rien de catastrophique là-dedans, il y a sûrement un remède à ce genre de problème derma-végéta-logique…et c'est ce que Melle Brindille nous propose de trouver, d'ici au mois d'octobre (j'ai le temps, mais en même temps, pas tant que ça !!)

DONC...voici différentes verrues :

Petits tas de bois, poutres, pavés et autres, parmi lesquels croissent mes semis de pensées ( à gauche, la chélidoine...à droite, le lierre …et la grande plante au milieu, une imposture !!)

DSCF3020

Une vraie de vraie, sur un noisetier…Mékécécé ??? Est-ce que ça se mange ?

DSCF2949

(bon, les couleurs sont sympas, mais quand-même ...)

Une bosse aplanie (le rond de terre en bas à gauche), des pavés à déterrer, un embryon de potager en butte (sur votre droite, et en ovale( ben oui, parce qu'il y pas que les carrés dans la vie !), un olivier qui a légèrement gelé, mais qui semble avoir résisté (le pauvre, on a un peu oublié de le couvrir cet hiver !)…

DSCF1984

(ça, c'était au printemps…depuis, l'ambiance ici est sacrément plus végétale, voire junglesque…mais moi j'aime ça, gambader dans les herbes hautes et me rouler dans la mousse...)

Comme je ne pense pas pouvoir soigner ces petits soucis d'ac-végé- d'ici à l'automne, mon choix s'est porté sur une ch'tite "verrunette", que j'arriverai peut-être( ou pas ) à soigner à coup de suc de chélidoine, de teinture de thuya, ou d'incantations nocturnes…

Alors, la voici :

Devant la maison -on ne fait pas attention à la peinture qui, certes, demande à être  refaite rapidement…mais ça, ce n'est pas encore à l'ordre du jour-, il y a un petit lopin de terre - et on ne fait pas attention non plus au "gazon" pas bien tondu, parsemé de trèfle, ni au mur sur la droite, super-méga-solide qu'on a déjà essayé de faire tomber…

DSCF3729

On avance encore un peu…

DSCF3730

Encore un peu...

DSCF3731

Un tout petit peu

DSCF3732

A gauche du bac en grès, les fleurs poussent …(parfaites pour les terrains secs : lin, oeillets, rudbeckias, pavots,vipérine, hémérocalles...)

DSCF3762

A droite, à part des pousses de mouron, laiteron et compagnie, pas l'ombre d'un cotylédon en vue…et pourtant, j'y ai semé des tas de petites graines…

DSCF3733

Il est vrai que cet endroit est un peu protégé par la maison, donc la terre sèche très vite…pourtant, je prends soin de l'arroser tous les jours (ou presque)…

Je soupçonne fortement les fourmis d'avoir engrangé mes semences…

Bon...voilà pour ce qui est de mon petit cor de pied...

On verra si je pourrai encore chausser mes jolis souliers à la rentrée !

(si vous avez des conseils, astuces, idées, je suis preneuse !)